SAVIEZ-VOUS QUE … C’EST NOTRE FAUTE?

saviez-vous-que-cest-notre-faute

AUTEUR: Avocat en droit pénal, Poroșnicu Gianina Vera (Union Nationale des Barreaux de Roumanie – Barreau d’Avocats d’Iasi)

L’exclusion des Roms sur une longue période a mené à une pauvreté généralisée, avec un grand décalage entre la population majoritaire et les Roms. Selon la Banque Mondiale, 71% ou plus des ménages de Roms d’Europe de l’Est vivent dans une extrême pauvreté.

Inclus dans la catégorie des « pauvres » et discriminés, marginalisés par la société, il est extrêmement difficile aux Roms de dépasser leur statut. Quelles pourraient être les explications?

  • les emplois sont presque inaccessibles pour eux;
  • ils n’ont pas de logement stable, car les autorités locales décident fréquemment leur déménagement;
  • l’accès aux écoles est fictif; ils n’ont pas d’argent pour les fournitures, le transport;
  • la ségrégation dans les écoles et les attaques raciales déterminent l’abandon scolaire;
  • la promotion de la haine envers les Roms dans l’environnement en ligne.

Il y a des moyens afin de remédier à la situation, mais le manque de ressources financières pour s’engager dans des processus nationaux et internationaux, le traitement superficiel des autorités, leur expérience antérieure dans de telles situations provoquent un manque de confiance que quelque chose pourrait changer.

Cependant, ils ont ces droits et toute violation devrait être sanctionnée. L’appel au tribunal n’est pas l’unique moyen, mais c’est le plus efficace moyen pour changer la situation et pour obtenir des dédommagements lorsque les droits des Roms sont violés.

Le combat de la discrimination à l’égard des Roms est essentielle non seulement pour la communauté des Roms, mais aussi pour le reste de la société. Le besoin d’avocats qualifiés qui combattent efficacement cette réalité, en collaboration avec les ONG et les organes d’application de la loi, est d’autant plus pressante.